Actualité du digital

5 conseils indispensables pour rédiger un post Instagram

5 conseils pour rédiger un post Instagram comme un pro

C’est vrai, Instagram est avant tout un réseau social basé sur le partage d’images et de vidéos. Faut-il négliger les textes pour autant ? Non, bien au contraire : rédiger des légendes efficaces pour accompagner votre publication est très important. Ce sont elles qui apportent du contexte, véhiculent votre personnalité ou celle de votre marque. Elles, encore, qui génèrent des interactions avec vos followers et qui font grimper le taux d’engagement. Sur Instagram, si ce sont les images qui attirent l’attention, ce sont bien les textes qui permettent à votre audience de se développer et de créer une communauté. S’il n’est pas nécessaire d’être un écrivain chevronné ou un influenceur de renom pour optimiser votre publication, rédiger un post Instagram comme un pro ne s’improvise pas. Plongeons tout de suite dans le vif du sujet !

1. Rédiger un post Instagram avec le ton rédactionnel approprié

C’est grâce à votre style que vous parviendrez à développer et à fidéliser votre communauté. Il est donc très important de trouver le ton rédactionnel le plus approprié. Quelques astuces pour y arriver :

  • identifiez vos followers (tranche d’âge, genre, lieu principaux, etc.) et adaptez votre style en conséquence ;
  • identifiez des mots-clés en rapport direct avec votre activité et les valeurs autour desquelles vous souhaitez communiquer (par exemple, si vous vendez des produits de beauté bio, choisissez des mots tels que « bien-être », « soin » ou encore « ingrédients naturels ») ;
  • assurez-vous également de la congruence de votre style entre vos différents supports de communication ! Est-il en accord avec celui de vos autres réseaux sociaux ou de votre site Internet ?

Enfin, gardez toujours à l’esprit que les utilisateurs d’Instagram sont majoritairement jeunes (selon Omnicore Agency, 55 % des utilisateurs sont âgés de 18 à 34 ans). En conséquence, privilégiez un ton rédactionnel informel et dynamique.

2. Optimiser votre mise en page

Maintenant que vous avez trouvé votre style, il vous faut désormais adapter vos atouts rédactionnels aux particularités d’Instagram. Voyons ensemble comment optimiser la mise en page de vos publications afin de les rendre virales !

La longueur idéale

Instagram vous autorise à écrire un maximum de 2 200 caractères par publication, de quoi laisser libre court à votre créativité.
Néanmoins, CoSchedule indique que la longueur idéale d’un post serait de 241 caractères. Alors, avantage aux posts courts ?
Cela dépend en fait du type de publication que vous aurez choisi. Certains opteront pour une simple légende, d’autres pour un storytelling plus romancé. Question de choix !

Être percutant

L’important, c’est d’être percutant !Gardez toujours à l’esprit que seules les 3 premières lignes seront affichées dans le flux. Si vous voulez attirer l’attention de vos followers, il vous faudra rédiger une première phrase qui vous permet de les toucher rapidement. Vous pouvez par exemple :

  • utiliser des mots « punchy », des mots engageants et les entourer d’émojis ;
  • utiliser une citation ;
  • apporter immédiatement de la valeur ajoutée à votre image.

L’utilisation des émojis 

Il est essentiel d’intégrer un ou plusieurs émojis à vos publications. Ces petites icônes aident à mettre en valeur les messages les plus importants, mais également à donner à vos textes encore plus de personnalité. Leur impact peut varier en fonction de leur emplacement :

  • en début de post, ils peuvent permettre de donner le ton ;
  • à l’intérieur, ils peuvent égayer ou apporter davantage de clarté ;
  • placés à la fin, ils peuvent susciter l’engagement.

3. Jouer avec les émotions

Les émotions jouent un rôle important dans l’acquisition et la fidélisation de vos followers. Si vous avez des produits ou des services à vendre, elles ont également une influence considérable sur l’acte d’achat. Faire appel aux sentiments de vos lecteurs peut ainsi grandement contribuer au succès de votre publication. Quelques exemples ci-dessous :

La peur

Bien sûr, il ne s’agit pas d’effrayer vos lecteurs, mais plutôt de faire naître en eux la crainte de passer à côté de quelque chose. C’est le fameux principe du FOMO (« fear of missing out » en anglais).

Il consiste à créer un sentiment d’urgence ou un sentiment de rareté. L’objectif est double : inciter votre lecteur à passer à l’action, mais aussi créer un engouement autour de votre publication.

Pour cela, vous pouvez utiliser différents types formules d’urgence comme :

  • « dernier jour pour profiter de l’offre …. disponible en ligne exclusivement » ;
  • « lundi matin, tous vos collègues vous parleront de… et vous ? » ;
  • « ne soyez pas la dernière personne à découvrir la dernière innovation de la skintech suédoise FOREO ».

Le sentiment d’appartenance

L’Homme est un être social qui aime le sentiment d’appartenir à une communauté. Le fait d’utiliser un langage qui donne l’impression à vos followers de faire partie de votre communauté peut donc vous permettre de renforcer vos relations avec eux :

  • si vous êtes un particulier, n’hésitez pas à partager autour d’un moment de vie commun à tous, en y racontant un peu de votre histoire ;
  • si vous êtes une marque, pourquoi ne pas fédérer d’une occasion spéciale (Saint-Valentin, fête des Mères, etc.) ? De la même façon, ajoutez-y une anecdote « intime » et parlante pour le plus grand nombre ;
  • racontez l’histoire de votre marque, montrez l’envers du décor, etc.

L’inspiration

Les plus créatifs d’entre vous prendront certainement plaisir à écrire des publications destinées à inspirer vos lecteurs. Ce type de post est très efficace dans l’optique de fidéliser vos lecteurs, mais également pour générer des ventes sans même avoir vu ni touché le produit.

Vous l’aurez compris, sur Instagram aussi, il est primordial de travailler son storytelling.

4. Optimiser l’utilisation des hashtags

L’utilisation de hashtags ciblés et pertinents est un moyen très simple de mettre en valeur vos mots-clés et de rendre virale votre publication. Sachez que vous pouvez mentionner jusqu’à 30 hashtags dans vos légendes (et 10 dans les stories). Il y a cependant quelques règles à respecter afin d’optimiser leur utilisation :

  • 11 hashtags seraient, selon un consensus global, le nombre idéal pour maximiser l’engagement. Notez toutefois que la majorité des posts n’en contiennent que 1 à 3 (source : https://blog.hootsuite.com/instagram-hashtags/) ;
  • placez-les à la fin de votre publication pour un plus grand confort de lecture ;
  • observez les tendances du moment ;
  • n’utilisez pas les mêmes hashtags à chaque post, variez les plaisirs !

Enfin, armez-vous d’un peu de patience. Il vous faudra probablement faire plusieurs expérimentations avant de trouver la formule qui vous convient le mieux. Pour gagner un peu de temps, faites un tour sur les pages Instagram de vos concurrents et regardez les mots-clés et la stratégie utilisée. Vous pouvez également vous inspirer des nombreux sites comme Tagsfinder ou AllHashtag pour trouver des idées de hashtags.

5. Conclure avec un call-to-action

Si la rédaction, le marketing ou la vente est votre métier, l’intégration d’un call-to-action pour conclure votre publication vous sera naturelle. Le call-to-action est un moyen simple mais très efficace d’inciter vos lecteurs à passer à l’action : laisser un commentaire, cliquer sur le lien dans votre bio, etc.

Pour rédiger un post Instagram call-to-action, il vous suffira de demander à vos followers de faire quelque chose. Par exemple, vous pourriez leur demander de répondre à une question, de solliciter leur opinion, de taguer un ami, etc.

Facile, non ? Oui, et idéal pour augmenter de manière considérable votre taux d’engagement.

Quelle que soit la nature de votre promotion sur Instagram, la longueur et la teneur de vos publications, les conseils ci-dessus vous permettront d’optimiser leur rédaction et de bâtir une communauté de followers fidèle et qualifiée.

Rédiger un post Instagram comme un pro demande un peu d’entraînement et souvent plusieurs essais avant de la publier. Alors, à vos plumes !

Check-list de la publication Instagram idéale :

  • 241 mots ;
  • 11 hashtags ;
  • 3 émojis ;
  • utilisation d’un vocabulaire positif, informel et dynamique ;
  • intégrer un CAT.

Voilà, vous êtes désormais prêt à rédiger des posts comme un pro sur Instagram. Pour encore plus de conseils et astuces, n’hésitez pas à consulter notre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *